le click droit est déactivé
logo

Fabrication du vitrail au plomb

 logo-fabrication-vitrail

1/ La maquette

La maquette est un dessin à l’échelle 1/10 ème. Elle est réalisée en couleurs et permet de voir ce que va donner le vitrail.
On y représente les futures pièces de verre, les couleurs, les plombs ainsi que des décors à la grisaille.

maquettes de vitraux

C’est à partir de cette maquette que l’on choisit la couleur des verres.

Si vous avez des difficultés pour le dessin, de nombreux livres peuvent vous aider.

Vous en trouverez de nombreux exemples sur notre Boutique en ligne. Cliquez ici pour vous y rendre.

 

2/ Le carton

carton du vitrail

On dessine le carton d’après la maquette du vitrail en mettant celle-ci à l’échelle 1/1 sur du papier dessin 160 g.

On numérote les futurs calibres de papier, on peut aussi y reporter les références des futures couleurs.

Encas de besoin, on peut faire un calque de ce carton. Le calque aide à s’y retrouver dans tous les morceaux qui vont composer le vitrail. On y recopie l’intégralité du carton.

 

3/ Les calibres

découpage des calibres en papiers avec les ciseaux trois lame pour vitrail au plomb.

Les calibres sont les morceaux de papier que l’on obtient en découpant le carton en morceaux.
Les calibres vont servir de modèles pour découper les morceaux de verre.

Pour les obtenir, on utilise des ciseaux à trois lames. Ces derniers retirent un morceau de papier qui correspond à la place du plomb. Sans ces ciseaux, la place du plomb ne serait pas calculée et les dimensions du vitrail seraient fausses. Il ne pourrait donc plus prendre place dans sa fenêtre ou sa porte.

 

4/ Le choix des verres

choix des couleurs et des matières des différents verres

Il existe de nombreuses sortes de verres.
Il faut les choisir en fonction de leur structure, de leur couleur, afin de jouer au mieux avec la lumière, la transparence et l’atmosphère que l’on veut rendre.
Quelques exemples de verres :

-le verre soufflé bouche est fabriqué par des souffleurs de verre. On y trouve souvent des bulles et des stries légères et irrégulières. Les couleurs sont très variées.

-le verre nouvel antique imite le verre soufflé, mais est fabriqué à la machine et ne contient pas de bulles. Ces stries sont régulières et les couleurs bien moins nombreuses.

-le verre américain est un verre souvent coulé sur table, dans lequel sont mélangées plusieurs couleurs.

 

5/ La coupe du verre

la coupe du verre en image

On utilise la roulette ou le diamant et le calibre en papier :

le calibre est posé sur le verre ;

on fait le tour du calibre avec la roulette ;

puis on détache les morceaux à la main ou avec une pince à détacher.

la coupe du verre à vitrail et détacher les pièces

On peut gruger ou limer le bord des pièces pour que celles-ci soient justes et précises.

on utilise une pince à gruger pour grignoter le verre à vitrail
On utilise alors la pince à gruger ou une meuleuse.

 

6/ La gravure du verre

décor sur verre plaqué

-La première technique de décor sur verre à être utilisée est la gravure à l’acide ou au sable.

-Certains verres n’ont de couleur que sur une fine couche de surface, ce sont les verres plaqués. En amincissant ou en enlevant cette couche, on obtient des dégradés ou des enlevés de couleur. Souvent utilisé pour obtenir les fleurs style 1900.

-L’acide est un produit très dangereux, voire mortel, qui nécessite de nombreuses précautions d’emploi (!!!!). A ne pas utiliser sans en maîtriser la technique et être équipé de tout le matériel de sécurité adapté.

 

7/ La peinture sur verre

peindre le verre à la grisaille et à l'émail pour décorer les vitraux

La grisaille une peinture souvent brune, voire noire, qui reste très foncée lorsqu’elle cuit. Elle sert le plus souvent à faire les traits, contours et ombres des dessins. Elle existe tout de même en de nombreuses variantes de couleurs. En général, elle est composée d’oxyde métallique (oxyde de fer pour le brun), mélangé à du cristal appelé aussi fondant. Le fondant va emprisonner l’oxyde métallique en surface du verre lors de la cuisson. Pour l’utiliser on mélange la grisaille à de l’eau à du vinaigre ou à d’autres liquides, en fonction du résultat que l’on veut obtenir. On peut aussi y ajouter divers produits pour en modifier l application et/où l’aspect final (gomme arabique, sucre glace, ….).

l’émail, une peinture qui devient plus brillante et souvent plus translucide que la grisaille à la cuisson s’applique après la grisaille. On pourrait en dire que c’est un cristal de couleur, broyé finement. On y ajoute de l’eau, et avec la cuisson, il va fondre et colorer la surface de verre ou il est appliqué.

des pinceaux en poils naturels et artificiel pour peindre sur le verre

Les peintures sont appliquées avec des pinceaux en poils naturels et ou artificiels, et d’autres outils de dessin. Puis elles cuisent au four vers 600°C pendant quelques heures.

Attention, les peintures sont des poudres très fines. Il faut les utiliser sous aspiration et filtre, masque respiratoire et tout système de protection adapté, car elles contiennent pour la plupart des produits très toxiques comme des métaux lourds et autres produits chimiques dangereux.

 

8/ La mise en plomb

le plomb pour les vitraux
La mise en plomb est l’assemblage des pièces de verre décorées ou non dans un réseau de plomb.

Le plomb est un profilé en forme de H. Les verres viennent s’emboîter entre les pattes du plomb (ailes de plomb). Les verres s’emboîtent dans les plombs et les plombs dans les plombs. Pendant le travail les verres sont bloqués par des clous spéciaux.

Le plomb est souple et se courbe à la forme des pièces. On le coupe au couteau.

 

9/ La soudure

la soudure à l'étain du vitrail au plomb

Lorsque le montage est terminé, on rabat les plombs sur la première face avec le rabat plomb pour qu’ils s’ajustent à l’épaisseur du verre.

On soude à chaque intersection avec de l’étain à 60 %.

pour souder le vitrail

Pour souder correctement il faut utiliser du décapant qui s’appelle Oleïne ou Acide Oléïque

Puis on retourne le vitrail et on soude l’autre face.

 

10/Le masticage du vitrail

comment mastiquer son vitrail au mastic pour le rendre étanche

Pour rendre le vitrail plus rigide et étanche, on fait rentrer du mastic liquide entre les plombs et les verres à l’aide d’une brosse.

On rabat les plombs à l’aide du rabat plomb pour qu’ils viennent en contact avec les verres et emprisonnent le mastic.

On finit par un nettoyage à la sciure de bois….

Le mastic est fabriqué à base d’huile de lin de siccatif et de blanc de Meudon.

Cliquez ici pour voir la recette de fabrication du mastic

il vous faut :

du Blanc de Meudon (aussi appelé blanc de Troyes)

de l’huile de lin

du siccatif

Ou de l’huile de lin siccativée

pour n’en citer qu’un

il faut ensuite mélanger le Blanc de Meudon et l’huile de lin

pour obtenir une pâte qui à la consistance un peu plus épaisse qu’une pâte dentifrice.

Ensuite on y ajoute le siccatif qui sert à faire sécher l’huile

on l’ajoute en fonction de la quantité d’huile utilisée (la proportion est notée sur le flacon)
Sauf si lhuile est déjà siccativée, pas besoin d’ajouter du siccatif dans ce cas.

voilà votre mélange est prêt

il vous reste à l’appliquer

ps: pour le conserver, recouvrez-le d’eau que vous viderez avant la prochaine utilisation

Vous pouvez trouver tout ce qu’il faut pour fabriquer votre mastic sur notre boutique en ligne : cliquez ici pour vous y rendre.

 

11/ La pose du vitrail

La pose est la dernière étape de la fabrication et consiste à mettre en place le vitrail dans sa fenêtre, sa porte, sa niche, son œil-de-bœuf…

en simple vitrage, mais aussi devant un double vitrage ou prisonnier du double vitrage dans les maisons.

 

Vous voulez en savoir plus et expérimenter la fabrication de vitraux. Venez découvrir la technique ainsi que les trucs et astuces pendant un stage avec un maître verrier. Toutes les infos sur les stages sont ici et vous pouvez réserver votre stage sur notre boutique en ligne.